Face à la crise des coronavirus, les banques camerounaises demandent à Beac un meilleur accès à la liquidité

(Investissement au Cameroun) – "Beac devrait abandonner temporairement sa décision de réduire la liquidité du système bancaire prise par le Comité du marché monétaire lors de sa réunion de février 2020, et devrait plutôt envisager de faciliter l'accès des banques au marché monétaire à des taux d'intérêt plus bas et des plafonds de refinancement plus élevés en cas de pression de liquidité».

Telles sont les propositions que l'Association des Professionnels des Etablissements de Crédit du Cameroun (Apeccam) a fait à la Banque Centrale de la CEMAC dans un communiqué de presse signé le 20 mars 2020. Pour Appeccam, ces mesures permettront aux établissements de crédit Cemac «Anticiper les difficultés de nos économies».

Dans le contexte actuel de crise du coronavirus et pour soutenir les efforts des banquiers pour éviter un effondrement de l'économie nationale et sous-régionale, Apeccam appelle également le gouvernement camerounais à apurer sa dette intérieure. "En priorité, les pouvoirs publics et l'autorité monétaire doivent s'efforcer d'accélérer le règlement des factures et créances des fournisseurs locaux afin de ne pas paralyser leurs activités.", Précise la société bancaire camerounaise.

Toutes ces mesures proposées à Beac et au gouvernement camerounais, selon les banques, sont importantes à soutenir "les efforts des banques et de leurs clients« Ce qui »devraient être pleinement soutenus dans leurs efforts« Pandémie coronavirus.

La réponse de Beac à la crise du coronavirus doit être connue après la première réunion ordinaire de l'année au sein des comités de politique monétaire. La réunion, initialement prévue le 25 mars à Douala, a été reportée sine die "respecter les conditions sanitaires recommandées par les différents gouvernements de la Cemac pour éviter d'éventuelles pollutions", Précise un communiqué de presse Beac. Selon nos informations, cette réunion devait enfin se tenir par vidéoconférence.

Pour rappel, dans le cadre de cette croisade Coronavirus, le groupement des banquiers camerounais à ses membres a recommandé la poursuite du financement des entreprises, notamment des PME et PMI. renégociation des plans de remboursement de la dette des entreprises; report direct du paiement des crédits pour une période maximale d'un an et suppression des pénalités et des frais de report de l'échéance et des prêts aux entreprises.

Brice R. Mbodiam

Lisez aussi:

23 mars 2020 – Transfert de crédit, financement des PME: les banques camerounaises en bataille contre la crise des coronavirus

Face à la crise des coronavirus, les banques camerounaises demandent à Beac un meilleur accès à la liquidité
4.9 (98%) 32 votes