Les enseignants deviennent des livreurs par solidarité



Les enseignants Maxime Giroux et Geoffrey Jouvin ont décidé de faire leur part pour aider leur communauté.


© FRANÇOIS GERVAIS
Les enseignants Maxime Giroux et Geoffrey Jouvin ont décidé de faire leur part pour aider leur communauté.

TROIS RIVIÈRES – Qui peut imaginer des enseignants se forcer le pouce? Et ce n'est pas un virus qui arrête le torrent d'idées qui leur traverse la tête. C'est ainsi que deux professeurs de l'Académie les Estacades, Geoffrey Jouvin et Maxime Giroux, ont appris l'idée de donner leur temps libre en aidant les autres. Ils se transforment en épiciers et toute une armée d'enseignants bénévoles s'ajoute à leur suite.

«Nous sommes un groupe d'enseignants. Nous avons décidé d'offrir la livraison de produits d'épicerie, mais aussi des produits d'épicerie en général comme la pharmacie et d'autres », explique M. Giroux.

Bien sûr, ce service est offert aux personnes âgées, mais leur clientèle ne s'arrête pas là. "Nous essayons de déchirer le plus possible", a déclaré M. Giroux. Les employés de services importants tels que le personnel médical sont également encouragés à appeler leur service pour se reposer entre deux quarts de travail au lieu de courir à l'épicerie. Les familles qui ne se sentent pas à l'aise de déplacer de jeunes enfants en ville sont également ciblées. Et bien sûr, il y a aussi des personnes en mauvaise santé qui sont plus sujettes aux complications si elles sont infectées par un coronavirus. Par exemple, mardi, ils ont servi une personne sur trente qui souffre de diabète et de problèmes respiratoires.

Depuis la fermeture des écoles, ces enseignants se sont demandé comment ils pouvaient donner un coup de pouce à leur communauté. «Pour notre part, nous envoyons des ressources pédagogiques aux élèves, nous sommes disponibles pour répondre aux questions des parents, mais nous cherchions une autre façon d'aider, non seulement les jeunes, mais aussi les parents et les différents espaces communautaires. Nous nous sommes dit: pourquoi pas? En quarantaine, la seule sortie requise est l'épicerie. Si nous pouvons sauver cette exposition aux gens, nous avons pensé que nous pourrions le faire. "

Ils ont lancé leur projet lundi. Déjà tôt mardi matin, ils avaient reçu une dizaine d'appels et plusieurs enseignants ont levé la main pour s'impliquer. Si MM. Giroux et Jouvin desservent Trois-Rivières et les environs, un grand nombre de bénévoles sont à Shawinigan.

«Notre équipe est prête à partir sur le terrain. Beaucoup de gens seront impliqués dans l'affaire », a déclaré M. Giroux.

Les personnes qui ont besoin d'un tel service sont encouragées à les contacter sur leur page Facebook (Profs – delivery), par email (Proflivraison@gmail.com) ou par téléphone (819-384-5263). Le service est gratuit. Les gens peuvent payer leurs achats en espèces, mais aussi par virement Interac ou par carte de crédit.

Ces enseignants invitent les citoyens à participer en s'impliquant. «Nous voulons faire passer le message aux gens qu'ils ne doivent pas faire partie d'un groupe pour aider. Les personnes qui se retrouvent en quarantaine depuis longtemps peuvent également être utiles et donner un coup de pouce aux personnes qui ont besoin d'être moins exposées à l'extérieur. Nous les encourageons à le faire. "

Les enseignants deviennent des livreurs par solidarité
4.9 (98%) 32 votes