Poutine commande une semaine de congé, pas de confinement

Vladimir Poutine s'est entretenu avec les Russes le mercredi 25 mars dans un discours télévisé. Contre la nouvelle pandémie de coronavirus Covid-19, il a annoncé un certain nombre de mesures sanitaires et financières. Il a recommandé que les Russes restent à la maison et a décidé que la semaine prochaine serait au chômage. Cependant, les hôpitaux, les pharmacies, les banques, les administrations, les magasins d'alimentation et les transports continueront de fonctionner.

Il a également décidé de le faire reporter son vote sur une réforme constitutionnelle qui lui permettrait de rester à la tête du pays;, mais n'a pas annoncé la création du confinement. Il a également annoncé un certain nombre de mesures pour soutenir le pouvoir d'achat et les entreprises à la lumière de la crise économique provoquée par la pandémie.

"Que se passe-t-il aujourd'hui dans de nombreux pays occidentaux, tant en Europe qu'à l'étranger, peut être notre avenir immédiat"Le président russe a prévenu. Il a exhorté ses concitoyens à faire preuve de" discipline "et de" responsabilité "en restant chez eux.

Mesures financières extraordinaires

Face à une économie "sous forte pression", Vladimir Poutine a décidé renouvellement automatique de tous les avantages sociaux pour six mois, des interruptions dans le remboursement des prêts aux citoyens et une augmentation des allocations de chômage.

Pour les entreprises, il a annoncé un report d'impôt et de crédit pour les PME de six mois pour «les aider à poursuivre un travail durable, c'est-à-dire fidéliser leurs salariés». Il s'est également engagé à taxer plusieurs circuits d'optimisation fiscale et transferts de fonds vers des comptes offshore à l'étranger.

Aucune "image claire" de Covid-19 en Russie

Le président Poutine a pris la parole après une réunion de plusieurs heures la veille avec des responsables du coronavirus et une visite, avec un équipement de protection complet, à l'hôpital de Komounarka, le principal établissement soignant les patients de Covid-19.
Cependant, le nombre de cas officiellement établis en Russie continue d'augmenter, bien que toujours faible par rapport à la situation en Europe occidentale. De 495 patients répertoriés mardi, la Russie est passée à 658 mercredi. Le maire de Moscou, Sergei Sobianin, responsable d'une cellule de crise contre les anti-coronavirus, a admis mardi qu'il n'avait pas "une image claire" de l'ampleur de la pollution.

Les éditeurs vous recommandent


Lire la suite

Poutine commande une semaine de congé, pas de confinement
4.9 (98%) 32 votes